Je ne m’éterniserai pas à vous faire un compte rendu détaillé de nos 31 plongée. Le hasard a fait que la visibilité était plutôt mauvaise sur la plupart des sites. Les sites plus au nord bénéficiaient d’un peu plus de limpidité que ceux plus au sud. Mais comme tout plongeur expérimenté, nous savons qu’il faut s’attendre à ce genre de surprise.

Vous aurez également vite fait la tournée des sites les plus intéressants car les centres de plongées ont un horaire bien établi et proposeront les mêmes sites selon la journée de la semaine. Seules entorses à cette règle: météo peu coopérante ou encore une majorité de plongeurs sur le bateau qui veulent absolument voir du nouveau.

La sécurité qui fait toujours un caractère prisé du plongeur est exagérée avec des briefings trop longs et à répétition ce qui fait perdre le temps précieux des vacances. Armez-vous de patience ou profitez en pour vous mêler aux autres et partager vos expériences. Les immersions sont minutées de près (40 à 45 minutes). Après quelques jours nous avons pu étirer notre temps de fond et bénéficier de latitude sans la contrainte de suivre le reste des plongeurs sur le bateau. Le personnel sur le bateau (capitaine et divemasters) est très avenant et nous avons eu le droit à du melon d’eau après nos plongées, du poisson lion en sashimi et en ceviche. Vous pouvez laisser vos équipements en toute sécurité au centre et il sera sec et prêt pour vos plongées du lendemain matin.

 Je tiens quand même à souligner les quelques sites qui valent vraiment qu’on s’y attarde:

  1. JC Wreck : Première de nos plongées, dès notre arrivée à 80 pieds, 2 requins nous attendaient.

Plusieurs murènes vertes, barracuda et autres étaient au rendez vous.

  1. The Fingers : récifs coralliens disposés comme les doigts de la main
  2. Airplane Wrecks : 2 épaves d’avion bien conservées où il est possible d’y pénétrer
  3. Dantchi’s Delight Reef : Beau récif où nous avons pu observer un hippocampe en fin de plongée
  4. Sonesta Reef: Beaucoup, beaucoup beaucoup de poissons (sergents major, chirurgiens, chromis, pargues, etc). Etc.  
  5. Pour une description détaillée des site cliquez ici  

Plongée Sous Marine Lordatlantis ©Copyright 2003-2017 - Tous Droits Réservés  - All Rights Reserved
 


Seule des 3 îles ABC que nous n’avions pas encore explorée, Aruba s’est avérée notre choix pour notre première aventure de 2017. Celle-ci est située la plus à l’ouest et sa topographie ne permet pas la liberté des plongées de rive comme nous retrouvons à Curaçao ou encore à Bonaire la plus réputée internationalement pour ce type de plongée.

Nous avons donc opté pour les plongées bateau qui restent tout de même abordables lorsque réservées en package. Le centre de plongée Mermaid Diver Center offrent des forfaits plus qu’intéressants pour ceux qui veulent plonger de deux à trois fois par jour.

Pour se rendre à Aruba, Air Canada offre des vols directs ou avec escale courte durée à Toronto. C’est donc ce transporteur qui nous amènera à plusieurs degrés Celsius plus élevé que nos habituelles températures de janvier. Avec le billet à moins de 600$ c’est un choix qui s’avère raisonnable et contrairement au trajet aller retour à destination de Bonaire, vous n’aurez pas d’attente interminable ou ennuyeuse des aéroport.  

Côté hébergement, plusieurs villas et condominiums s sont disponibles à des prix plus que raisonnables. Il ne reste qu’à déterminer le type d’environnement désiré. Pour notre part, une villa avec trois chambres, cuisine, piscine creusée et la fabuleuse formation Ayo Rocks comme cour arrière s’est avérée un choix apprécié. Vous trouverez plusieurs choix de villas sur le site web d’Aruba Happy Rentals et ce, à des tarifs très intéressants. Loin des hôtels et du du centre névralgique, le calme et l’éloignement nous ont permis de terminer nos après midi dans un contexte plus calme tout en nous permettant de profiter des couchers de soleils quotidiens.   

Lors de la deuxième semaine, quelques fortes pluies, inhabituelles, ont causé quelques petits désagréments comme une journée sans eau à cause du bris d’une conduite et un trop plein de la fosse sceptique qui s’est déversée dans la plantation d’un voisin. Ces petits incidents ont été les seuls à noter lors de notre séjour.       

4 au 18 janvier 2017

Chevêche des terrier

Pour combler les temps libres, plusieurs randonnées intéressantes s’offrent à vous, la plupart à moins de 15 minutes de notre villa.  Plusieurs petits sentiers sillonnent le parc national Arikok et permettent de découvrir la mer sous de nouveaux angles. En pénétrant plus profondément vers le sud ouest du parc,  vous pourrez vous rendre jusqu’aux grottes de Fontein et Guadirikiri dans lesquelles vous pourrez admirer les dessins laissés par les amérindiens Arawak ainsi que des très belles formations de stalactites et stalagmites. Ce refuge pour chauves souris est maintenant clôturé dès 16 h 30 pour prévenir la présence de zigotos qui s’y aventurent et n’hésitent pas a laisser leur nom en graffiti.(Confirmé avec un des gardes du parc, Thomas n’était pas un Arawak de l’époque). Le parc offre également plusieurs autres sites d’intérêt avec une superficie qui occupe plus de 20% de l’île. De belles criques formées par l’érosion continue des déferlantes ont créé de superbes plages mais, attention ne vous y aventurez pas une baignade, le ressac pourrait vous entraîner au large.

Pour ceux qui aiment les randonnées plus longues, Conchi (une piscine naturelle) est un endroit magnifique à découvrir. La balade pour s’y rendre à pied tout en conservant un rythme peinard durera de 40 à 45 minutes. À chaque colline montée, vous découvrirez l’île sous de nouveaux horizons. Pour ceux qui préfèrent éviter les marches, Il y a possibilité de louez un véhicule 4 X 4 pour la somme de $60 USD et vous y rendre en moins de 10 minutes.

Le 7 janvier, après un très bon souper au restaurant Cubain près de la marina, nous sommes restés centre ville car, à Oranjestad, c’était soir de carnaval. Costumes colorés et luminescents, chars allégoriques avec groupes musical qui donne plutôt sur le rave, plusieurs participants qui défilent en arborant des costumes empreints de commanditaires et des chars qui offrent entre tout ça des rafraîchissements pour la fête et qui sont constamment harcelés et sans répit.

Aruba est donc une destination correcte pour la plongée. Une semaine suffit pour voir l’essentiel de ce qu’elle a à offrir. Les randonnées pédestres sauront agrémenter vos temps libre et, si vous décidez d’y passer un peu plus de temps, 2 à 3 jours vous permettront de voir certaines des attractions les plus intéressantes de l’île ou de passer un peu de temps à la plage. Les bateaux de croisières étant omniprésents, la jetée est un cliché urbaniste de friperies, de bijouteries, de restaurants et casinos qui vous ferons croire aux occasions en or. Le parc Arikok vaut définitivement le détour et toute la partie du Natural Bridge offre de très beaux paysages malgré l’effondrement de ce dernier. Pour le plongeur à la recherche de la touche spéciale, les deux soeurs voisines Curaçao et Bonaire saurons plus vous satisfaire.    

Aruba Dive sites